Mon chien refuse de jouer : Que faire pour l’amuser ?

Lorsque l’on adopte un chien, on s’attend souvent Ă  ce qu’il soit plein d’Ă©nergie et demande beaucoup d’attention. On entend souvent des histoires de personnes surprises par le niveau d’Ă©nergie Ă©levĂ© de leur chien et par le dĂ©vouement nĂ©cessaire pour s’en occuper. Mais qu’en est-il lorsque c’est tout le contraire qui se passe?

J’ai adoptĂ© l’un de ces rares chiens qui n’aiment pas jouer. Elle n’a pas d’instinct de chasse, elle a presque aucun intĂ©rĂȘt pour les jouets, etc. Je l’ai emmenĂ©e chez le vĂ©tĂ©rinaire et fait faire des tests. Rien n’indique de problĂšme physique ou psychologique. Elle est tout simplement une vraie chienne de canapĂ©. Elle prĂ©fĂšre se prĂ©lasser sur le canapĂ© plutĂŽt que de jouer avec des balles.

J’ai Ă©tĂ© surpris et franchement déçu. Je n’avais jamais pensĂ© qu’un croisĂ© terrier en pleine santĂ© pouvait ne pas aimer jouer. J’ai essayĂ© pendant un certain temps d’acheter n’importe quel jouet avec lequel elle jouerait, d’apprendre n’importe quel jeu qu’elle pourrait apprĂ©cier, d’essayer de rendre les jouets plus attrayants pour elle… mais elle n’aime que les jouets qui impliquent de la nourriture. Elle ne jouera pas avec une canne Ă  pĂȘche pour chat et ignore ses peluches aprĂšs une seule session de jeu, mais elle adore ses jouets distributeurs de friandises et ses jouets puzzle. Cependant, ce ne sont pas exactement des jouets avec lesquels nous pouvons jouer ensemble.

AprĂšs un certain temps, j’ai finalement compris que je devrais dĂ©penser de l’argent en friandises plutĂŽt qu’en jouets qu’elle ignorera.

Par exemple, lorsqu’elle aura besoin de faire de l’exercice, je prĂ©vois des activitĂ©s telles que des promenades courtes ou jouer Ă  cache-cache avec des friandises pour la stimuler mentalement. Je me suis rendu compte que la clĂ© pour la garder heureuse et active Ă©tait de trouver des activitĂ©s qui lui plaisent et qui correspondent Ă  son niveau d’Ă©nergie. Je me suis Ă©galement rendu compte qu’il Ă©tait important de la laisser faire des pauses et de respecter son rythme, car elle n’a pas la mĂȘme Ă©nergie qu’un chien plus joueur.

En fin de compte, j’ai appris Ă  accepter ma chienne telle qu’elle est et Ă  m’adapter Ă  son niveau d’Ă©nergie plus bas que prĂ©vu. Cela m’a permis de crĂ©er un lien plus fort avec elle et de mieux comprendre ses besoins. Bien qu’elle ne soit pas le chien que j’avais imaginĂ©, je l’aime pour ce qu’elle est et je suis reconnaissant de l’avoir dans ma vie.

Donc, si vous avez adoptĂ© un chien Ă  faible Ă©nergie et que vous vous sentez déçu, rappelez-vous qu’il est important de respecter ses besoins et de trouver des moyens de le stimuler tout en respectant son rythme. Ne vous laissez pas dĂ©courager par les attentes que vous aviez initialement et apprenez Ă  apprĂ©cier votre chien pour sa personnalitĂ© unique. N’oubliez pas que chaque chien est diffĂ©rent et qu’il y a toujours des moyens de s’adapter Ă  ses besoins et de crĂ©er une relation Ă©panouissante avec lui.

N’hĂ©sitez pas Ă  partager votre expĂ©rience avec d’autres propriĂ©taires de chiens Ă  faible Ă©nergie afin de trouver des conseils et des astuces pour rendre la vie avec votre chien encore plus enrichissante. AprĂšs tout, partager nos expĂ©riences peut nous aider Ă  mieux comprendre nos animaux de compagnie et Ă  leur offrir la meilleure vie possible.

Les informations contenues dans cette page vous sont proposées à titre indicatif et ne constituent pas une consultation vétérinaire. Consultez toujours votre vétérinaire pour obtenir un avis professionnel adapté au cas particulier de votre chien ou de votre chat.
Partagez cet article :