Attention aux animaux infectés par la rage

La rage, du latin pour « folie » et parfois appelĂ©e « maladie du chien enragé », existe depuis 3500 avant JC et a Ă©tĂ© mythifiĂ©e comme une maladie dĂ©moniaque qui a saisi l’Ăąme de ses victimes pendant des millĂ©naires. Zoonatique, terme scientifique dĂ©signant la transmission par des animaux ou des mammifĂšres Ă  sang chaud, la rage a Ă©tĂ© une malĂ©diction et un mystĂšre pour les cultures Ă  travers les siĂšcles. Le virus se dĂ©place par des voies neurales jusqu’au centre nerveux central et provoque une encĂ©phalite aiguĂ«, ou inflammation du cerveau, qui est mortelle.

Il Ă©tait mortel jusqu’en 1885 lorsque Louis Pasteur et Emile Roux ont dĂ©couvert l’antidote antiviral et l’ont obtenu Ă  partir de lapins infectĂ©s. La dĂ©couverte Ă©quivalait Ă  la dĂ©couverte de la pĂ©nicilline. L’injection qui a Ă©tĂ© prescrite Ă©tait douloureuse et a Ă©tĂ© administrĂ©e par le nombril du patient. Le vaccin est trĂšs efficace, mĂȘme s’il doit ĂȘtre administrĂ© avant l’apparition des symptĂŽmes. Le rĂ©giment d’une dose d’hĂ©moglobine (HRIG) et de quatre doses de vaccins antiviraux contre la rage en quatorze jours est efficace Ă  prĂšs de cent pour cent pour guĂ©rir la maladie. Mais plus important encore, il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que la vaccination Ă  domicile des animaux de compagnie, des chiens et des chats Ă©radique la maladie dans la plupart des pays modernes. Seuls deux cas par an sont diagnostiquĂ©s aux États-Unis et sont presque toujours dus Ă  des morsures de chauves-souris et, plus rĂ©cemment, de ratons laveurs.

Bien que la dĂ©couverte de Pasteur et Roux ait Ă©liminĂ© la lĂ©talitĂ© de la maladie, elle est encore limitĂ©e dans un sens ; Si des symptĂŽmes apparaissent, ce qui peut prendre de deux semaines Ă  deux ans pour se manifester, il y a peu de chances de survie ; ces symptĂŽmes comprennent des malaises, des maux de tĂȘte, de la fiĂšvre, des douleurs aiguĂ«s, des mouvements violents, une excitation incontrĂŽlable, une hydrophobie, un coma et Ă©ventuellement la mort. Si le vaccin n’est pas administrĂ© avant l’apparition de l’un des symptĂŽmes, le virus reste mortel, Ă  quelques exceptions prĂšs.

La plus cĂ©lĂšbre de ces exceptions Ă©tait un cas miraculeux dans le Wisconsin et est connue sous le nom de protocole de Milwaukee. La victime Jeanna Giese du Wisconsin a Ă©tĂ© mordue au doigt par une chauve-souris; ses parents ont nettoyĂ© la morsure avec du peroxyde d’hydrogĂšne et ne sont pas allĂ©s Ă  l’hĂŽpital. Lorsqu’elle a commencĂ© Ă  montrer des symptĂŽmes, elle a Ă©tĂ© emmenĂ©e chez le Dr Rodney E. Willoughby, qui a pratiquĂ© une ponction lombaire et envoyĂ© l’Ă©chantillon Ă  Atlanta pour diagnostic. AprĂšs avoir dĂ©couvert qu’il s’agissait de la rage, le Dr Willoughby a soumis Jeanna Ă  un traitement induit chimiquement et a commencĂ© la premiĂšre tentative pour sauver un ĂȘtre humain aprĂšs l’apparition des symptĂŽmes. Alors qu’il Ă©tait dans le coma, il a reçu des mĂ©dicaments antiviraux et s’est miraculeusement rĂ©tabli complĂštement aprĂšs le traitement.

Si votre chien ou votre chat n’est pas vaccinĂ©, les symptĂŽmes sont similaires Ă  ceux de l’homme et toujours mortels ; ils comprennent l’agressivitĂ©, l’agitation, la dĂ©sorientation, le manque de peur, les coups paralytiques et enfin l’Ă©cume Ă  la bouche avant la paralysie et la mort. Il est important de noter que tout animal qui a Ă©tĂ© infectĂ© par la rage peut toujours transmettre la maladie par le sang et les liquides organiques jusqu’Ă  48 heures aprĂšs sa mort.

L’histoire de la rage est vraiment un exemple du miracle de la mĂ©decine moderne mĂȘme si dans certains pays du tiers monde qui n’ont pas accĂšs au vaccin pour leurs animaux ou pour eux-mĂȘmes, c’est encore une tragĂ©die. Il est important de noter que le 28 septembre est la JournĂ©e mondiale de la rage, une journĂ©e de sensibilisation et de reconnaissance de cette maladie mortelle qui existe encore dans les pays pauvres de ce monde.

Comment réagir face à des animaux infectés par la rage ?

La rage est une maladie grave et mortelle qui touche les animaux et les humains. Elle se transmet par la morsure ou le griffure d’un animal infectĂ©. Les symptĂŽmes de la rage chez les animaux sont: l’agressivitĂ©, la salivation excessive, la paralysie et la mort. Les symptĂŽmes chez les humains sont: la fiĂšvre, les maux de tĂȘte, la confusion, l’hydrophobie et le coma.

Si vous rencontrez un animal suspectĂ© d’ĂȘtre infectĂ© par la rage, vous devez:

  • Garder vos distances et ne pas essayer de le toucher ou de le nourrir.
  • Avertir les autoritĂ©s sanitaires ou vĂ©tĂ©rinaires locales.
  • Si vous ĂȘtes mordu ou griffĂ© par un animal potentiellement enragĂ©, lavez immĂ©diatement la plaie avec de l’eau et du savon pendant 15 minutes et consultez un mĂ©decin sans tarder.
  • Si vous avez un animal domestique, faites-le vacciner contre la rage tous les ans et tenez-le Ă  l’Ă©cart des animaux sauvages ou errants.

La prévention est le meilleur moyen de lutter contre la rage. En respectant ces mesures simples, vous pouvez protéger votre santé et celle de vos animaux.

Les informations contenues dans cette page vous sont proposées à titre indicatif et ne constituent pas une consultation vétérinaire. Consultez toujours votre vétérinaire pour obtenir un avis professionnel adapté au cas particulier de votre chien ou de votre chat.
Partagez cet article :