Piroplasmose : protégez bien votre chien

La piroplasmose est l’une des maladies les plus courantes, parfois mortelles, chez le chien. Cette maladie, qui dĂ©truit les globules rouges, est due Ă  un parasite sanguin, transmis par une piqĂ»re de tique. Le traitement est efficace tant qu’il est commencĂ© Ă  temps, mais les complications peuvent ĂȘtre graves.

Quels sont les symptĂŽmes que l’on peut observer ?

Le chien est découragé, refuse de manger, vomit et a une forte fiÚvre. Votre urine prend une couleur anormale. Les symptÎmes ne sont pas toujours faciles à détecter et il est conseillé de consulter un vétérinaire en cas de doute.

Comment se transmet la piroplasmose ?

Seules les tiques peuvent transmettre cette maladie. Pour boire le sang du chien, la tique injecte dans la salive un anticoagulant qui contient les parasites de la piroplasmose. Une fois dans le sang, ils pĂ©nĂštrent dans les globules rouges, s’y multiplient et les font Ă©clater. Un chien atteint de piroplasmose n’est pas contagieux pour les autres chiens, les autres animaux ou les humains.

Quel est le traitement de la piroplasmose ?

Le traitement est trĂšs efficace en supposant qu’il commence assez rapidement.

Il est conseillĂ© de surveiller de prĂšs l’apparition des symptĂŽmes.

Selon le stade d’Ă©volution de la maladie, le vĂ©tĂ©rinaire Ă©tablira un programme de traitement sous forme d’injections pour dĂ©truire le parasite et d’infusions, visant Ă  rĂ©hydrater l’animal et Ă  lutter contre les complications hĂ©patiques et rĂ©nales. .

L’animal sera Ă©galement transfusĂ© pour pallier le manque de globules rouges.

Comment prévenir la piroplasmose ?

Il existe deux techniques. Il y a d’abord les pesticides, qui sont le moyen le plus sĂ»r d’instaurer une vĂ©ritable prĂ©vention. Le produit doit dĂ©truire la tique avant qu’elle n’ait le temps de percer la peau. Il faut donc qu’il soit empoisonnĂ© au contact du pelage du chien, en quelques minutes. Les pesticides se prĂ©sentent sous forme de colliers, de pulvĂ©risateurs ou de pipettes.

L’autre mĂ©thode est celle de la vaccination. Il existe un vaccin qui protĂšge contre la piroplasmose. Votre vĂ©tĂ©rinaire pourra vous aider.

Les informations contenues dans cette page vous sont proposées à titre indicatif et ne constituent pas une consultation vétérinaire. Consultez toujours votre vétérinaire pour obtenir un avis professionnel adapté au cas particulier de votre chien ou de votre chat.
Partagez cet article :