Qu’est-ce que la maladie vestibulaire gériatrique chez le chien ?

quest ce que la maladie vestibulaire geriatrique chez le chien

J’ai été informé pour la première fois de la maladie vestibulaire gériatrique lorsque mon caniche plus âgé, Tiny, s’est réveillé une nuit en détresse. Il s’est levé, son corps courbé en forme de « C » sur le côté, et il a continuellement bougé la tête sur le côté. Il ne pouvait que marcher en rond et il avait un tic dans l’œil. Lorsque ses symptômes n’ont pas disparu après environ quinze minutes, je l’ai emmené d’urgence à la clinique vétérinaire d’urgence, craignant qu’il n’ait une tumeur au cerveau ou un autre trouble potentiellement mortel.

Les vétérinaires de la clinique d’urgence l’ont rapidement examiné et m’ont diagnostiqué une maladie vestibulaire, semblable au vertige chez l’homme. Dans la maladie vestibulaire, quelque chose affecte l’appareil vestibulaire, défini par marvistavet.com comme « l’équipement neurologique chargé de percevoir l’orientation du corps par rapport à la terre… et d’informer les yeux et les extrémités de la façon dont ils doivent bouger en conséquence. Le vestibulaire nous permet de marcher, voire de courir, sur des terrains très accidentés sans tomber, nous aide à savoir quand nous redresser et permet à nos yeux de suivre les objets en mouvement sans avoir le vertige. »

Les symptômes de la maladie vestibulaire peuvent inclure : incoordination, nausée ou mal des transports, roulement des yeux d’avant en arrière, mouvements circulaires, inclinaison de la tête, chute d’un côté et/ou problèmes avec les nerfs qui contrôlent la tête et le visage. Les causes les plus courantes sont une infection de l’oreille moyenne, une tumeur ou une blessure au cerveau, ou « idiopathique » (c.-à-d. apparition soudaine d’une cause inconnue). Le vétérinaire recherchera certains indices dans les symptômes d’un chien pour déterminer si quelque chose dans le cerveau est à l’origine du problème. Par exemple, si les contractions oculaires sont de haut en bas ou ne se produisent que lorsque le chien est placé dans certaines positions, une implication cérébrale est suspectée. La maladie vestibulaire peut résulter d’une tumeur au cerveau, d’un certain type d’accident vasculaire cérébral ou d’une infection telle que la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses.

D’autre part, si le chien a des antécédents d’infections chroniques de l’oreille, les vétérinaires exploreront très probablement les problèmes d’oreille moyenne ou interne comme diagnostic de première ligne. De même, une maladie vestibulaire idiopathique (généralement observée chez les chiens gériatriques) peut être suspectée si le début est aigu. Seul votre vétérinaire peut déterminer si les symptômes de votre chien sont liés à une maladie vestibulaire ou à une autre cause, et peut alors recommander des tests supplémentaires (tels que la vérification des oreilles ou l’imagerie diagnostique du cerveau) pour identifier la source.

Le traitement est généralement simple et peut inclure des médicaments contre les nausées et le mal des transports, comme le métaclopramide. Si une infection est suspectée, des antibiotiques peuvent également être prescrits. En supposant qu’il n’y ait pas de tumeur cérébrale ou d’autre lésion cérébrale plus grave, une amélioration peut être constatée en quelques jours et la plupart des chiens reviennent à la normale en une semaine ou deux.

La maladie vestibulaire gériatrique est effrayante dans ses symptômes, mais à moins qu’il n’y ait une cause grave, telle qu’une tumeur, elle est facilement traitable. Dans le cas de Tiny, avec des antécédents d’infections chroniques de l’oreille, il a été facilement traité et est redevenu lui-même en quelques jours.

N.B. :
- Les informations contenues dans cette page vous sont proposées à titre indicatif et ne constituent pas une consultation vétérinaire. Consultez toujours votre vétérinaire pour obtenir un avis professionnel adapté au cas particulier de votre chien ou de votre chat.

A lire également