Bouledogue américain : son origine

Les bouledogues amĂ©ricains sont l’une des rares races de chiens qui peuvent prĂ©tendre avoir Ă©tĂ© rĂ©ellement dĂ©veloppĂ©es ici en AmĂ©rique. Cette race est de grande taille et est trĂšs forte et musclĂ©e avec une mĂąchoire forte. Il existe deux types de ce bouledogue, le type Johnson et le type Scott. Bien que les diffĂ©rences entre ces deux types n’existent plus, dans le passĂ©, ils avaient des diffĂ©rences distinctes.

Le bouledogue amĂ©ricain est dĂ©rivĂ© du bouledogue anglais. Les deux principaux responsables de l’apparition de cette race aujourd’hui sont John Johnson et Allen Scott. Ces deux hommes ont travaillĂ© ensemble pour acheter des bulldogs et les Ă©lever, dans le but de construire un meilleur bulldog.

Finalement, les deux chemins se sont sĂ©parĂ©s, mais chacun a continuĂ© Ă  Ă©lever des bouledogues par lui-mĂȘme et nous nous sommes donc retrouvĂ©s avec deux types diffĂ©rents de bouledogues amĂ©ricains.

Le type Johnson est un gros chien avec un museau plus court. Le type Scott est plus petit avec un museau plus long, mais aujourd’hui, la plupart des bouledogues sont un mĂ©lange entre ces deux.

Ce chien a un pelage court qui est doux et trĂšs facile Ă  entretenir avec une perte modĂ©rĂ©e. Ils viennent en diffĂ©rentes couleurs, le bleu ou le merle Ă©tant les plus recherchĂ©s. Ils peuvent peser jusqu’Ă  125 livres, vous voulez donc beaucoup d’espace pour ces chiens dans votre jardin.

À moins qu’il ne soit trĂšs bien dressĂ©, ce n’est pas un chien recommandĂ© pour les nouveaux propriĂ©taires de chiens ou pour ceux qui ont de jeunes enfants ou des chats. Ces chiens peuvent ĂȘtre trĂšs agressifs, c’est pourquoi une formation et une socialisation appropriĂ©es Ă  un jeune Ăąge sont nĂ©cessaires.

Comme vous pouvez le voir, le bouledogue amĂ©ricain n’est pas pour tout le monde. Si vous avez une grande cour arriĂšre et le temps de les dresser correctement, vous pouvez avoir un chien trĂšs fidĂšle et amical.

Les informations contenues dans cette page vous sont proposées à titre indicatif et ne constituent pas une consultation vétérinaire. Consultez toujours votre vétérinaire pour obtenir un avis professionnel adapté au cas particulier de votre chien ou de votre chat.
Partagez cet article :